La plus grande communauté running de Belgique
  • Belgium Running
  • Publier le mardi 28 mai 2019 à 10:01 - Mis a jour le mardi 28 mai 2019 à 10:01

Corinne Paoletti : « Abandonner ne me correspond pas »

La Luxembourgeoise de 50 ans a terminé 3e dans sa catégorie de l’Ultra Race d’Annecy, disputée dans des conditions épouvantables.

Un double tour d’horloge et une petite heure (24 h 58’), c’est le temps qu’il aura fallu à Corinne Paoletti pour boucler l’Ultra Race d’Annecy, longue de 115 km et avec un dénivelé positif de 7000 m. Avec ce temps, cette infirmière gaumaise, qui a fêté ses 50 ans il y a peu, s’est aussi classée 15e dame, et surtout 3e en V2.

« L’Ultra Race a été ajoutée au programme de la Maxi-Race d’Annecy en 2017 », précise Corinne Paoletti. « J’avais déjà participé à la première édition, mais sur deux jours, pour découvrir la course. »

UT4M, TDS et 5 Bouillonnantes…

Plus encore que dans ses réserves physiques, c’est dans ses réserves mentales que Corinne Paoletti aura dû puiser. « J’ai déjà couru dans des conditions difficiles », souligne celle qui a débuté le trail il y a cinq ans, et possède notamment à son tableau de finisheuse un UT4M (169 km), une TDS (119 km) ou encore cinq Bouillonnantes.

« Mais c’est la pire galère à laquelle j’ai participé. La pluie ne me dérange pas. Mais il y avait de la boue sur au moins 70 % du parcours, et même pire que de la boue, avec la neige qui fondait. J’ai chuté plusieurs fois. À un certain moment, en haute montagne, avec le brouillard, je ne voyais même plus les balises. J’ai songé à abandonner, comme l’ont fait environ 300 participants. sur 1 000. Mais cela ne me correspond pas. L’assistance et les encouragements de mon compagnon et ma fille m’ont aidée à aller au bout. »

Le temps de savourer son podium, et surtout de se remettre de ses émotions savoyardes, et Corinne Paoletti attaquera déjà son deuxième objectif de l’année : les 100 km de l’Ardenne Méga Trail.

Partager avec vos amis
Autres articles
Plus d'articles