La plus grande communauté running de Belgique
  • Belgium Running
  • Publier le mercredi 19 septembre 2018 à 10:33 - Mis a jour le mercredi 19 septembre 2018 à 11:36

Les frères d’Aurillo, fidèles au Provincial hennuyer

Les frangins ont pris part aux 35 premières manche (sur 46) du challenge provincial du Hainaut

Le Grand prix Lardinois était la 35e des 46 courses que compte le challenge de la province de Hainaut. Si sur le long la victoire finale est encore incertaine (Touina Kaddour est bien placé pour remporter la palme), sur le court Alexandre Lucion devrait l’emporter pour la deuxième année consécutive devant les frères d’Aurilio.

Mais samedi à Couillet, sur le 5.4 km, ce sont bien Marvin et Siméon qui ont à nouveau dominé les débats. Contrairement à l’an dernier c’est cette fois Marvin (19.12), 19 ans, qui a devancé Siméon (19.49), 22 ans.

« Marvin progresse beaucoup ces derniers mois en endurance mais aussi en vitesse, commentait l’aîné . Chacun fait sa course et il m’a battu, comme souvent ces temps-ci, à la régulière ! » Les frères, affiliés au club d’athlétisme de Charleroi (Crac), ne se bercent d’aucune illusion quant à l’issue finale.

« C’est un combat perdu d’avance. Nous serons déjà contents d’être, comme l’an dernier, 2e et 3e, derrière Alexandre. Il faudrait vraiment un gros concours de circonstances pour que l’un de nous puisse passer devant lui. »

Ce challenge, c’est la priorité absolue des frangins. « Dès que sort le calendrier, on bloque les dates dans notre agenda. Cette année, nous n’avons pas raté une seule manche ! Ce n’est vraiment pas un problème de nous déplacer dans toute la province. La géographie du Hainaut n’a plus de secrets pour nous ! »

Contrairement à d’autres, ils ne veulent pas brûler les étapes. « On nous demande de temps en temps quand on passera sur les longues distances. Ce ne sera pas avant un ou deux ans minimum. Les grandes distances, ça use… »

G. Br.

Partager avec vos amis
Autres articles
Plus d'articles