La plus grande communauté running de Belgique
  • Belgium Running
  • Publier le jeudi 25 octobre 2018 à 11:21 - Mis a jour le jeudi 25 octobre 2018 à 11:21

Mehdi Lahbib: « J’aime toujours autant courir… »

Courir en ayant mal ou tout stopper ? Mehdi Lahbib doit faire face à un gros dilemme suite à une gêne au tendon d’Achille

Bien que victorieux samedi à Strée, près de Beaumont, dans la dernière manche du challenge Guérit (10 km en 32.53), Mehdi Lahbib était tracassé au moment de commenter sa course. Sa tendinite au tendon d’Achille droit, qui l’empêche de donner la pleine mesure de son talent, le fait encore souffrir.

« Cela fait un an qu’elle me pourrit la vie. J’ai juste pris part à quatre ou cinq courses. En première partie d’année, j’ai terminé au pied du podium de la Portelette en étant dans le dur, j’ai ensuite fait deux belles courses en France et ai gagné à Cul-des-Sarts mais en ayant toujours mal. Ce samedi, j’étais venu à Strée pour me tester encore et toujours… Je n’osais pas trop appuyer. Après 2 km, la douleur s’est estompée légèrement mais elle est restée présente. C’est décourageant d’avoir mal tout le temps. Les ondes de choc ne semblent pas faire d’effet. »

D’après son kiné, il doit continuer à courir et attendre que cela passe. « Il me dit de bien m’échauffer et c’est ce que j’essaie de faire encore plus que par le passé. » Dans un cas pareil, du repos semble être l’idéal. « Je suis en effet arrivé à un stade où je me dis que je vais tout stopper durant plusieurs mois… Mais je sais aussi qu’à 34 ans il me sera très compliqué de revenir au top. Bref, je suis en total questionnement. »

Malgré tout le Chimacien ne baisse pas les bras. « J’aime toujours autant courir, ma motivation reste intacte ! Je vais passer chez les Masters, je pourrais gagner de grandes courses dans ma nouvelle catégorie, j’en suis persuadé, si cette douleur me quittait. Je voudrais juste pouvoir me donner à fond, sans retenue, et non pas courir en-dedans. »

Partager avec vos amis
Autres articles
Plus d'articles