La plus grande communauté running de Belgique
  • Belgium Running
  • Publier le jeudi 13 septembre 2018 à 12:44 - Mis a jour le jeudi 13 septembre 2018 à 12:44

Une Thudinienne au sommet de l’ultra belge

Mandy Dammekens est la nouvelle championne de Belgique sur 80 km

Si elle a franchi la ligne d’arrivée en 2e position du Trail du Hérou à Nadrin, c’est bien sur la première marche du podium du championnat de Belgique qu’est montée Mandy Dammekens, la première classée n’étant pas licenciée ! La Thudinienne a fait cet ultra-trail (80 km pour 4.000m D +) en 10h33.

Heureuse de ce titre ?

« Oui, évidemment. C’est mon deuxième titre national après celui de cross-duathlon il y a quelques années. J’ai mis six minutes de plus que Séverine Vandermeulen mais celle-ci, n’étant pas en ordre de licence, ne pouvait prétendre au titre. Je pensais vraiment que c’était elle la championne et elle aurait méritée de l’être. Je trouve cela bizarre ce règlement… Je l’avais battue lors de la Bouillonnante il y a quelques années mais samedi, c’était elle la meilleure. J’espère que l’on se retrouvera bientôt, et avec plaisir, pour une revanche ! »

Ce championnat était un objectif ?

« Il l’est devenu ces dernières semaines. Je n’avais pas encore fait de trail cette année car toute ma saison était axée sur l’Ironman de Maastricht qui a eu lieu le 5 août. D’ailleurs, j’ai vraiment ressenti le manque de préparation spécifique. J’ai vraiment eu dur durant les 20 premiers kilomètres. Je me suis même posée la question de savoir si j’arriverais au bout mais, petit à petit, j’ai retrouvé mes sensations jusqu’au 60e km où j’étais à nouveau dans le dur. Séverine m’a dépassée à ce moment-là. Bref, 10h33 sur un parcours aussi exigeant et sans grande préparation, je ne peux qu’être satisfaite. »

Pour être sûre de ne pas louper le départ, vous aviez pris la route de Nadrin la veille…

« Oui, et j’ai dormi dans ma voiture ! J’étais bien au chaud, dans mon sac de couchage ! Je n’ai pas entendu sonner mon réveil mais heureusement j’en avais mis un second par sécurité ! » (rires)

Interview > Geoffroy Bruyr

Partager avec vos amis
Autres articles
Plus d'articles